> Page d'accueil / club/
Oulètes de Gaube (65)

De son promontoire granitique, le refuge offre une vue panoramique exceptionnelle sur les plus belles faces nord des Pyrénées ( Vignemale, Chausenque,Piton Carré,aiguille des Glaciers ). La vallée de Gaube est un parcours initiatique pour atteindre le refuge depuis le Pont d'Espagne .
Massif : Pyrénées Ouest Altitude : 2 151 m
Commune : Cauterets Carte IGN : 1647 OT
Accès : Parking des Puntas avant le Pont d'Espagne
Activités :
Courses et randonnées :
Vignemale : VN - face Nord - couloir de Gaube - Petit Vignemale
Randonnée : GR 10 - HRP - tour du Vignemale - liaison vers le Marcadau
ski : Vignemale - liaison vers le Marcadau - col d'Araillé
Refuge / Chalet : GARDE
Nbre de places : 85
Hors Gardiennage : 30
Infos pratiques : RESTAURATION
Période d'ouverture :
  du 26 février au 30 septembre
  
Gardien : Jean-Thomas ARA
Téléphone refuge : 05.62.92.62.97
Réservation : auprès du gardien

Coordonnées du CAF gestionnaire :
Club Alpin de Lourdes Cauterets CAF FFCAM
1, place de la République
65100 LOURDES
Tél. : 05 62 42 13 67
Fax : 05 62 94 79 70
Inauguration du refuge des Oulètes de Gaube

Elle s'est déroulée le 2 juin 2007, suite à la rénovation complète du bâtiment. Egalement orthographié refuge des Oulettes de Gaube.


Samedi 2 juin 2007 : le CAF de Lourdes-Cauterets fête la rénovation du refuge des Oulètes de Gaube. La veille, le massif du Vignemale a tenu, pour la circonstance, à se draper fraîchement de blanc, mettant ainsi en exergue quelques belles lignes d'itinéraires de l'impressionnante face nord du massif. Et ce samedi, le soleil règne en seigneur sur la terrasse du refuge où les convives se regroupent petit à petit, au fur et à mesure de leur arrivée.


 


Une centaine de personnes participent à cette fête, que l’on imagine semblable à celle qui a eu lieu en juillet 1964, lors de la première inauguration de ce bâtiment. Ce ne sont pas moins de trois discours intéressants qui seront prononcés (Xavier de Miollis, président du CAF de Lourdes-Cauterets, Bernard Mudry, président de la Fédération FFCAM, Jean-Paul Persichitti, vice-président de la FFCAM au patrimoine bâti) après une présentation du projet de rénovation et de la finalité du refuge par Jean-Thomas Ara, initiateur du dossier de modernisation, et actuel gardien.


 


Xavier de Miollis rappelle, en relatant une triste anecdote, le rôle essentiel de tout refuge de montagne : donner un abri à toute personne en situation de danger, et permettre de déclencher des sauvetages par le biais des équipements radiotéléphoniques dont sont équipés les refuges CAF. Après un clin d’œil sur l’orthographe originelle des Oulètes, il évoque les montants considérables engagés dans les travaux, relayé en cela par les propos de Jean-Paul Persichitti, lequel insiste sur la qualité des travaux de reconstruction, mis en œuvre afin de répondre aux normes d’hygiène et de sécurité. Tous deux remercient les divers intervenants ayant apporté leur soutien à la FFCAM pour cette réalisation : Commission syndicale de Saint-Savin, Parc National des Pyrénées, Etat, conseil Général, Région Midi-Pyrénées, ANCV, Agence de l’Eau Adour-Garonne, … Sans oublier bien entendu les différentes entreprises qui ont assuré ce chantier d’altitude, ni tous les bénévoles du CAF de Lourdes-Cauterets, et plus particulièrement Didier Lair responsable d’opération, sans lesquels ce beau projet n’aurait pu voir le jour.


 


Bernard Mudry souligne quant à lui le caractère exceptionnel de l’emplacement du bâtiment, au pied des plus belles faces nord des Pyrénées. Il cite quelques grands montagnards, d’hier et d’aujourd’hui, qui ont écrit de belles heures de l’alpinisme pyrénéen, puis il insiste sur la dimension de service public des refuges. Il rappelle enfin l’engagement et l’attachement profond du Club Alpin Français au devenir et à la gestion des parcs nationaux, et évoque le discours que Lucien Devies, grand artisan de la création des parcs nationaux et ancien président du CAF, fit lors de l’inauguration même des Oulètes de Gaube en 1964.


 


A l’heure des agapes, les plats et les boissons circulent joyeusement. Cette inauguration sera finalement prolongée en soirée par quelques irréductibles.


 


Quelques caractéristiques :


-          87 couchages individuels répartis en 7 dortoirs d’une capacité de 6 à 30 places


-          30 places en période hors gardiennage


-          une plage d’ouverture parmi les plus importantes, permettant d’assurer une meilleure sécurité sur ce haut lieu du pyrénéisme : de début mars à fin septembre


-          un coût de travaux de l’ordre de 2 millions d’euros


-          une cuisine très fonctionnelle


-          le respect de l’environnement, par un système d’assainissement innovant de septo-diffuseurs filtrants, par la mise en place d’une pico-centrale hydroélectrique constituant une source d’énergie renouvelable sans impact nuisible sur le milieu, ainsi que par une architecture dans la tradition des constructions pyrénéennes.





photos Jean-Pierre, et Jackie

Egalement orthographié refuge des Oulettes de Gaube
   | le club | nos activités | carnet de route | actualités | liens | contact | mentions légales |
Réalisation SHIBUYA-ATELIERS
Design et réalisation Xavier Dorange, développement Bernard Gallo pour SHIBUYA-ATELIERS